Mes romans

Ce roman est en finale du concours Hors-Série sur Fyctia !

1981. Elowen vit à Brixton, un quartier de Londres où vivent principalement des immigrés jamaïcains et des voyous de l’ombre. En ces temps troublés par la crise économique et les émeutes raciales, elle tente de se frayer un chemin à travers la vie et d’échapper à cet univers qu’elle ne contrôle pas. Un soir, elle est témoin d’un crime. Mais quand ce même criminel la sauve d’une agression, elle ne dit rien. A la place, elle découvre le monde d’Aydan, ce jeune punk de 21 ans parti de rien. Il ne sait pas qui elle est, ni ce qu’elle sait. Il se contente de la protéger, pour une raison qui lui échappe. Elle sait ce qu’il a fait, mais ignore qui il est. Un choix reste à faire.

Lena Anderson vient de fêter ses 18 ans. Elle vient aussi de perdre sa mère. Pour ne pas se morfondre tout l’été, elle décide de quitter Brooklyn et de suivre sa tante à Carmel, une petite ville de Californie au bord de l’océan. Là-bas, elle peut se réinventer et tenter de sortir de sa coquille, comme sa mère l’y a toujours encouragée. Mais pour une introvertie de sa trempe, n’est-ce pas un projet trop ambitieux ? Hunter Lowell vit à Carmel depuis son enfance. Abandonné et en colère contre le monde entier, il se contente de vivre de peu de choses : la musique et les filles. Sa seule règle ? Ne pas s’attacher. Mais quand il croise la route de Lena, il ne peut s’empêcher d’être intrigué. Pourtant, en décidant de se rapprocher d’elle, il risque bien d’alourdir sa réputation de salaud. 

Il ne veut pas tomber amoureux. Elle ne veut plus rien ressentir. Et si le destin décidait de leur jouer un mauvais tour ?

Ce roman est disponible en e-book et en broché sur Amazon !
Découvrez cette histoire sur Wattpad !

Allison Grey est la jammeuse des Berkeley Pixies, l’équipe de roller derby féminine de l’université de Berkeley, en Californie. Elle est la plus rapide, la star de l’équipe, celle sur qui on peut compter. Avec ses meilleurs amis, Elias et Lucy, elle se sent invincible, surtout depuis qu’ils l’ont aidée à s’échapper d’un quotidien toxique il y a quelques mois. Elle en a assez de souffrir et se complaît très bien dans ses aventures d’un soir à répétition. Quand elle rencontre Dean, au détour d’une soirée, elle ne voit en lui qu’un nouvel élément prometteur pour son tableau de chasse. Leur alchimie est palpable et totalement insensée. À son contact, elle ne contrôle plus rien. Elle ne peut pas lui résister. Alors quand il lui propose de se voir plus souvent, elle accepte, à une condition: pas de sentiments, pas d’attache. Et si Dean s’avérait bien plus proche d’elle qu’il n’y paraît ?