Danser pour exister, avec « T’atteindre » par Elle Séveno

Elle Séveno m’a toujours éblouie avec son talent. Elle décrypte les émotions comme personne et parvient à les transmettre avec justesse, rien qu’avec des mots. Chronique sur son tout dernier roman aux éditions Hugo New Romance, T’atteindre !

Résumé

Une vidéo. C’est ce qu’il a fallu pour bouleverser la vie du jeune Aidan.
Dessus : une danseuse en pleine chorégraphie.
A l’intérieur de lui, c’est le chaos : il faut qu’il danse à ses côtés.
Fini les terrains de sport, il se met au classique. Seul cet objectif compte désormais, et il le défendra contre les préjuges et les moqueries.
Des années plus tard, Aidan touche son rêve du doigt. Il a intégré la même école que son idole, mais a du mal à se plier à la discipline extrême qu’on lui impose. Respecter les règles n’a jamais été son fort… Peut-il vraiment nier qui il est ? Même pour elle ?

L’acceptation de soi, un thème gagnant

Si les romans d’Elle Séveno sont désormais une valeur sûre, on a tendance à l’attendre au tournant concernant les thèmes qu’elle aura choisi d’aborder dans chacune de ses créations. Ici, on en retrouve plusieurs, dont l’idée de croire en ses rêves, de tout faire pour les réaliser, mais celui qui m’a le plus frappée est bien l’acceptation de soi. S’accepter tel qu’on est et surtout, ne pas changer pour qui que ce soit d’autre que nous-mêmes. Se trahir soi-même est probablement la chose la plus impensable à faire, pour quiconque. C’est une forme de mensonge, de malhonnêteté, intolérable. Cela n’engendre rien de bon, et quand nous ne sommes pas nous-mêmes, il est difficile de nous aimer. C’est pourquoi il est essentiel de savoir s’accepter. C’est dans ce voyage que nous emmène l’auteure, au travers de la danse classique et du hip hop, deux styles qui peuvent s’avérer complètement opposés mais qui, en réalité, sont totalement complémentaires.

Maya et Aidan, frustration garantie !

J’adore et je déteste être frustrée face à des personnages. Bordel ! J’avais envie de les gifler tous les deux, plusieurs fois. Mais en même temps, n’est-ce pas ce qui fait la beauté d’un roman ? Ce qui le rend addictif ? La preuve, j’ai vraiment eu beaucoup de mal à le poser. Là où Maya m’énervait parce qu’elle ne parvenait jamais à dire ce qu’elle ressentait, Aidan m’horripilait parce qu’il ne voyait en elle que son obsession et qu’il était têtu comme une mule. Plusieurs fois, dans ma tête, je m’entendais me dire « mais sautez-vous dessus, bon sang! ». Séveno a décidément le chic pour me faire languir.

Des scènes captivantes

Il n’y a rien à faire, la danse aura toujours une place particulière dans ma vie. Que ce soit grâce à mes propres souvenirs, dans un film, une série ou ici, un roman, j’ai l’impression qu’elle rendra toujours les situations un peu plus magiques, un peu plus belles. Ce récit ne fait pas exception. Les scènes de danse décrites par l’auteure sont si réalistes, si vivantes qu’elles m’ont littéralement hypnotisées. J’avais probablement l’air d’une folle, les yeux écarquillés au possible sur les pages. Soit. Les émotions que j’ai ressenti pendant ma lecture sont purement et simplement indescriptibles.

Un roman que je recommande à 10 000 %. Frissons garantis.

Avez-vous lu T’atteindre de Elle Séveno ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout dans les commentaires !

A bientôt, et bonne lecture à vous !

P.S.: envie de découvrir d’autres romans signés Elle Séveno ? C’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *