Toujours plus haut, avec « Là-haut dansent les étoiles », par Pauline (Perrier)

C’est parti pour une nouvelle chronique ! En 24 heures, j’ai dévoré Là-haut dansent les étoiles par Pauline (Perrier), accessoirement ma magnifique éditrice et une auteure de talent, qui a su m’émouvoir aux larmes avec cette histoire touchante pleine de vérité.

Résumé

Elle ne vit que pour chanter. Il ne vit que pour la protéger. Ils sont frère et sœur et poursuivent le même rêve : tout quitter pour devenir musiciens. Adoptés très jeunes par un couple russe fortuné, Alexzander et Alana n’ont jamais trouvé leurs marques dans la bulle dorée où ils ont grandi. De Moscou à Londres, ils tentent de se construire une identité propre grâce à leur talent. Mais si Alexz retient quelques bribes de leur passé tumultueux, Alana, elle, n’a aucune idée de ce qu’était sa vie avant la Russie. A seulement dix-sept ans, la jeune fille s’accroche désespérément à l’image parfaite qu’elle renvoie sur les réseaux sociaux. Et lorsqu’un célèbre producteur lui propose d’embarquer sur la tournée du chanteur en vogue du moment, le rêve vire rapidement au cauchemar. Entre mensonges familiaux, souvenirs douloureux et difficultés à se construire, la route vers la gloire s’annonce semée d’embûches. Surtout quand Alexz est relégué dans l’ombre et qu’Alana sombre lentement dans l’anorexie. Le succès pourrait-il leur être fatal ?

Un récit criant de vérité

Outre la plume absolument divine de l’auteure, ce roman brille par son réalisme. Il nous transporte dans un tourbillon d’émotions, on est tellement happés par l’histoire que l’on finit par se croire à la place des personnages. J’ai ressenti une grande empathie pour Alexz. J’ai eu peur qu’il soit dépeint comme le frère parfait qui sacrifie absolument tout pour protéger sa petite sœur, mais il n’en est rien. Il est humain, il fait des erreurs, il se sent coupable, il a ses défauts, et c’est ce qui fait la beauté du personnage. Alana, elle, est assez frustrante, mais on parvient sans mal à la comprendre. D’autant plus quand on a vu de près les ravages de cette maladie qu’est l’anorexie mentale.

Au-delà de ça, ce roman aborde également tout un tas d’autres sujets qui peuvent nous toucher de près ou de loin, comme le harcèlement scolaire, l’influence des réseaux sociaux, l’image de soi… Il nous apporte une véritable morale, une belle leçon de vie qui aura su me marquer à jamais.

Croire en ses rêves… et les réaliser

Là-haut dansent les étoiles est avant tout un histoire de rêves. Pour avoir réalisé le mien il y a peu, je sais combien il peut-être difficile, parfois, de se voir scrutée sous toutes les coutures une fois un certain niveau de succès atteint. L’image que l’on donne aux autres devient plus importante encore que celle qu’on a de nous-même. Et pourtant, il devient vital de savoir qui on est, quand le moment s’y prête. Croire en ses rêves est important ; savoir les vivre de la bonne façon l’est encore plus.

C’est le message que nous fait passer ici Pauline (Perrier) – qui signe ce roman de son unique prénom – en encourageant chacun et chacune d’entre nous à prendre soin de ce corps qui est le nôtre, et qui nous permet de vivre nos vies de la manière la plus complète possible.

Avez-vous lu Là-haut dansent les étoiles ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout dans les commentaires !

A bientôt et bonne lecture !

1 commentaire

  1. […] envie de découvrir d’autres romans de Cherry Publishing ? Cliquez ici […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *